De l’importance de s’informer : les alternatives sur Internet

Se faire sa propre opinion est primordial pour se réaliser et mener la vie qui nous ressemble. On n’a bien sûr pas toujours un avis sur tout, cependant il est important d’avoir accès à l’information, au moins pour comprendre. Voici une liste non exhaustive de ressources disponibles sur Internet pour forger son opinion.

Identifier et varier les sources

Dans un précédent article, j’évoquais déjà l’importance de s’informer par soi-même avec l’exemple des podscasts.

J’entends « par soi-même », l’idée d’aller chercher l’information sur un sujet donné, en variant ses sources d’informations, afin de croiser les faits et idées qui parfois peuvent être complétement divergents quand bien même il s’agirait du même « objet » décrypté. Il s’agit d’étoffer sa réflexion.

Varier ses sources d’informations en termes de supports (articles, documentaires, livres, conférences, etc.) mais aussi en termes de types d’intervenants (un amateur passionné fait parfois mieux comprendre qu’un scientifique chevronné, un chercheur amenant en parallèle des études sur lesquelles s’appuyer, etc.). Il est important de comprendre de qui provient l’information pour savoir comment interpréter le sujet.

Les vidéos : faciles d’accès

La vidéo est une source globalement facile d’accès car le propos est appuyé d’images. C’est idéal pour découvrir un sujet. La vidéo est omniprésente sur Internet, et il faut faire un travail de tri, ou tout au moins identifier l’auteur pour savoir comment se positionner vis à vis de ce qu’on regarde.

Quelques sources intéressantes à mon sens :

  • Les documentaires sur Netflix ou ses « concurrents »
  • Les documentaires directement accessibles depuis les sites des réalisateurs
    • Par exemple, En quête de sens, à visualiser après inscription gratuitement (participation libre)
  • Des chaines Youtube spécialisées dans les sujets qui vous intéresse, en voici une petite liste en ce qui concerne l’écologie :
  • Même si ici on n’est pas exactement dans ce que j’appelle « les alternatives sur Internet », les sites de chaines de télévision (quand on a décidé de ne pas avoir de télévision ou qu’on a simplement loupé une programmation) pour voir en replay leurs reportages. Ce que j’ai majoritairement conservé de la télé :
    • Cash Investigation
    • Envoyé spécial
  • D’autres plateformes moins connues mais plus spécialisées, des médias « conscients »
    • Par exemple, Imago TV qui recense des documentaires et courts métrages sur l’écologie, l’alimentation, l’économie, l’éveil des consciences…

Les articles : pour se renseigner

Lire est parfois moins ludique que de regarder une vidéo, mais l’information peut y être encore plus poussée ; ou bien aussi plus concise mais donne alors envie de mener la réflexion davantage en allant de référence en référence.

  • Les articles de blogs, en ayant identifié l’auteur pour savoir si c’est un amateur qui témoigne, un professionnel qui explique, etc.
  • Des sites spécialisés avec des journalistes ou experts. Voici une sélection de sites qu’on peut aussi caractériser de « médias conscients » (j’y ajoute leur leitmotiv pour vous donner encore plus envie !) :
    • POSITIVR, votre dose d’inspiration positive
    • UP Le mag, le mag qui inspire le quotidien
    • We Demain, une revue pour changer d’époque
    • Reporterre, le quotidien de l’écologie
    • Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

Les cours en ligne : pour approfondir

Se renseigner et comprendre un sujet en regardant une vidéo ou en lisant un article c’est un moyen « rapide » de prendre connaissance d’un sujet. Mais il est aussi possible de pousser la démarche plus loin et de vouloir s’approprier davantage un sujet, parce qu’il nous intéresse particulièrement ou que cela pourrait être très utile d’en savoir beaucoup plus (pour sa vie perso, sa vie pro, etc.). On trouve alors en ligne de véritables cours, articulés en différents modules parfois et pouvant émaner d’universités :

  • C’est le cas sur Fun Mooc qui regorge de cours sur des sujets très variés et qui parfois, après évaluation, donnent lieu à une certification. Ces cours sont entièrement gratuits. Il y en a plusieurs sur le développement durable, l’économie circulaire, etc.
  • La plateforme Udemy, que je n’ai pas encore testée, recense du contenu payant de personnes passionnées ou de professionnels d’un sujet
  • Des sites (entreprises ou associations) proposant leur propre cours :

Cette sélection d’alternatives en ligne ne sauraient être exhaustive et globalement, quand on parle d’information, il est toujours préférable de cumuler les sources d’informations, celles en ligne mais aussi dans les livres spécialisés ou conférences d’experts par exemple.

De plus, le streaming, et plus globalement le numérique, sont désormais pointés du doigt du fait de leur grande consommation électrique, que ce soit par les appareils qu’on utilise, ou les usages qu’on en fait qui font marcher les serveurs à plein régime notamment. Pour essayer de ralentir ce système, on parle désormais d’écologie numérique.

Cependant, s’informer reste essentiel pour grandir, exister et vivre selon ses propres idées. Alors si l’information en ligne est parfois plus simple d’accès pour certains, que ce soit pour une question de génération, de mode de vie, etc., il serait dommage de s’en priver !

Et vous, quelles sont vous sources d’informations en ligne privilégiées 🙂 ?

 

 

3 réflexions sur “De l’importance de s’informer : les alternatives sur Internet

  1. Ping : 2019 – Les bonheurs et la leçon – Promenade Minimaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s