Coup de cœur : Bayonne

J’ai eu l’occasion de séjourner à Bayonne plusieurs semaines et j’ai été conquise par cette ville au charme certain, qui voit son fleuve et sa rivière grossir avec les marées, dont les petites ruelles de la ville historique ont ravi mes papilles grâce aux nombreux chocolatiers et qui en quelques minutes à pieds nous mène vers la campagne vallonnée environnante avec son beau chemin de halage.

La ville historique

C’est exclusivement dans la ville historique que nous avons séjourné et nous avons été complètement charmés ! Ses ruelles pavées, bordées de petits immeubles à colombages aux couleurs vert et rouge basques, donnent à la ville une aura mystérieuse et cosy. La Nive (rivière qui se jette dans le fleuve Adour) sépare la vieille ville en deux : le petit Bayonne et le grand Bayonne.

IMG-4502

9f65bf02-780a-44ab-846f-8216891c1e6a

 

La cathédrale se trouve dans le grand Bayonne et elle est vraiment magnifique, à l’extérieur comme à l’intérieur. Un cloitre lui est attenant. IMG-4801

Des remparts entourent la ville : ils y cachent notamment un terrain de rugby (il y en a d’ailleurs d’autres dans la ville) et un jardin botanique « japonisant » (qui était fermé à cette période de l’année).

La Nive et l’Adour traversent la ville, qui a des airs d’Amsterdam, avec ses petits immeubles étroits face à ces « canaux ». La Nive est une rivière qui se jette dans l’Adour, le fleuve qui se jette à son tour dans l’océan. Au gré des marées, le niveau de l’Adour et de la Nive augmente de façon impressionnante puis diminue. Les coefficients des marées indiquent à la population s’il y a risque de débordement.

IMG-4738

IMG-4494

 

Le marché le samedi matin, sur les bords de la Nive, a gravé en moi l’image d’une « ville village » parfaite où il est bon de flâner, manger, sentir le vent, rentrer dans un coffee shop douillet le temps d’une averse, avant de ressortir pour assister au couché de soleil sur l’océan accessible par la route ou en vélo en quelques minutes seulement. Et les gens y sont tellement sympathiques !

IMG-4511.JPG

La capitale du chocolat

Je l’ai délicieusement appris la veille de mon arrivée : Bayonne est la capitale du chocolat ! Des marchands juifs espagnols et portugais, chassés de leur pays lors de l’Inquisition, s’installent de l’autre coté de la frontière, au Pays Basque, avec dans leurs valises le cacao qu’ils vont faire connaitre en France.
Pour en savoir plus sur l’histoire du chocolat et son introduction en France, allez voir cet article sous forme de BD, de la Ruche qui dit oui.

Il y a donc énormément de chocolatiers dans la ville (en tout cas dans le centre historique), que je n’ai pas pu tester de façon exhaustive à mon grand malheur !
Parmi Pariès, Cazenave, l’Atelier du Chocolat, Daranatz et Chocolat Pascal, c’est le dernier que j’ai préféré :

  • Emplacement idéal au bord de la Nive, en terrasse par beau temps
  • Il fait aussi salon de thé et il semblerait que son chocolat chaud soit délicieux
  • Ils sont particulièrement sympathiques
  • La sélection de chocolats noirs que j’ai dégusté est ma préférée des 5 chocolatiers que j’ai testé (j’ai adoré la boule au caramel, le mi-amer, celui au gingembre, le force et le yasmina <3)

Je compte bien revenir à Bayonne et finir mon tour des chocolatiers ! Avec en ligne de mire Monsieur Txokola, boutique de laquelle émanait jusque dans la rue une délicieuse et prenante odeur de chocolat 🙂

IMG-4509

A gouter également:

  • A Bayonne, on trouve des chocolats au piment d’Espelette, sympa à tester, mais pas assez relevé à mon gout, bien que peu adepte du vrai piquant en général
  • Chez Pariès, prenez quelques mouchous (une sorte de macaron – les macarons viennent-ils du Pays Basque ? avis aux connaisseurs qui sauraient apporter une réponse ou expliquer la différence entre les mouchous et les macarons !)
  • La fameux gâteau basque, qui se décline aussi en version noisette, mais qui n’est pas mon style de pâtisserie 🙂

La nature environnante

Une si belle petite ville dans un si beau coin de nature… L’océan, la campagne, les montagnes, la foret : c’est cela le Pays Basque !

En 5 minutes à pieds depuis le pont du Génie (Bayonne), emprunter le joli chemin de halage qui vous mènera jusqu’au village d’Ustaritz sur 10/15km. Nous avons parcouru ce chemin qui longe la Nive à plusieurs reprises : à vélo jusqu’à Ustaritz, à pieds, en footing, etc. : un bonheur à chaque fois d’être plongé si vite dans la nature dés qu’on sort de Bayonne. D’un coté la rivière, de l’autre des champs, et aux alentours des villages.

d0d4f31e-cb3b-42cc-87c9-003ceb8ab919372fc04b-d164-48ac-94d0-19d4dd32ccd9PHOTO-2019-11-11-15-55-50

La plaine d’Ansot, qui se rejoint par un pont au début du chemin de halage, est un espace naturel où il est agréable de se promener, entre marais et foret. Il est possible d’y observer diverses espèces d’oiseaux, notamment grâce à un observatoire : petit chalet en bois sur pilotis, dans lequel on se poste, en prenant soin d’ouvrir un des petits volets des fines fenêtres rectilignes, afin d’être discret et de se donner la chance d’apercevoir la faune environnante. Aux portes de Bayonne !

PHOTO-2019-11-11-14-24-38

Prenez votre voiture ou votre vélo et partez pour Anglet où se trouvent l’océan et de magnifiques couchés de soleil à 15 minutes en voiture / moins de 30 en vélo. Bayonne fait partie du BAB : Bayonne Anglet Biarritz, 3 villes « collées » qui forment une grande agglomération finalement.

IMG-4725.JPG

Prochainement, je ferai un article sur le Pays Basque où j’aborderai d’autres coins de nature de la région 🙂

Les bonnes adresses

Le sucré

Un des plaisirs de ma vie est clairement de prendre de bons gouters dans de cosy coffee shop 🙂 A Bayonne, j’ai testé et adoré :

  • My little café, qui semble t’il a ouvert récemment. Ils sont très sympas, le cadre est très agréable (joliment décoré), vous pouvez venir y travailler avec votre ordinateur et le moelleux au chocolat et la tarte chocolat noisette sont exquis !

IMG-4556

  • Josie Factory, décoration sympa et grand coin douillet avec canapé et fauteuil, possibilité de venir travailler avec son ordinateur également, et un large choix de pâtisseries, notamment du vegan, du sans gluten, etc.

IMG-4741

  • Eklat c’est un cadre épuré et des pâtisseries élaborées et soignées. Le chocolat chaud est original : une boule de chocolat qui renferme des guimauves et qui s’ouvre en fondant lorsqu’on verse le lait chaud dessus

IMG-4803

  • Sua bonta est un glacier italien qui rivalise avec le divin glacier niçois dont je parle ici. J’ai testé le sorbet cacao que j’ai adoré : je n’ai jamais gouté une glace au chocolat si intense
  • Mukofin est une pâtisserie où j’ai dévoré d’excellentes viennoiseries (comme ça je ne me mouille pas à choisir le terme entre « pain au chocolat » et « chocolatine » car dans la région on dit chocolatine 😉 et poche. et le x se prononce ch mais pas partout. et il y a du basque sur les panneaux. bref, une vraie identité à laquelle il faut s’habituer mais qui est un régal 🙂 je ferme cette parenthèse hors sujet !)

Toutes ces adresses proposent aussi une offre salée que je n’ai pas testé.

Le salé

  • Bukit est sympa pour le déjeuner, pour un brunch ou même pour boire un verre le soir. La cuisine est variée, influencée par diverses cultures (Amérique latine, Asie, etc.). Le cadre est top, la terrasse est juste au bord de la Nive
  • La Karafe est un bar à vin où j’ai dégusté une bonne planche de fromages de la région (mais trop petite pour la gourmande que je suis) et un vin (Fronton) étonnement poivré
  • Namasté est un tout petit resto indien, qui ressemble d’ailleurs plus à un snack (peu de tables) et où j’ai adoré le sandwich dans le naan fromage (ils font aussi de vrais plats)

A tester lors de ma prochaine venue:

  • Janine : superbe décoration et carte qui change souvent semble t’il
  • Dodo run 64 : cuisine réunionnaise, avec des alternatives végétariennes (Réunion, mon amour)
  • Camenbar : pour les amoureux de fromages

Les bars

  • Katie daly’s, un pub irlandais où on se sent au chaud quand dehors il vente, grèle, ou pleut (c’est pas mal cela le Pays basque il semblerait :))
  • Xurasko, bonne ambiance, du monde, des pinchos (des mini tapas en mode tartines variées disposées sur le bar – que je n’ai pas gouté)

La culture

Le cinéma Atalante propose des films en VO, du cinéma d’art et essai, etc. : nous n’y sommes pas allés mais il semble être un lieu de culture intéressant.

Nous n’avons fait aucun musée mais il y en a plusieurs dans la ville : atelier du chocolat, musée basque, muséum d’histoire naturelle, etc.

Les loisirs

Il y a pas mal d‘escape game dans le coin et nous avons beaucoup aimé les deux qu’on a tenté :

Il semble y avoir de nombreuses boutiques de petits créateurs, que ce soit niveau décoration, cosmétiques, bijoux ou vêtements. Je n’en ai pas testé mais l’information intéressera peut-être certains 🙂

Il y a quelques années j’ai eu le coup de cœur pour Nice. Puis je m’y suis installée pour finalement partir quelques mois après. Aujourd’hui c’est pour Bayonne que bat mon cœur. Sera t’elle mon prochain refuge 🙂 ? J’espère en tout cas vous avoir donné envie de découvrir cette ville qui mérite largement qu’on y aille en dehors des fameuses fêtes de Bayonne (qui d’ailleurs je pense ne me plairont pas : monde, corrida, etc.). Bayonne, c’est autre chose que du jambon puisque j’ai adoré la ville sans avoir aucunement gouté sa première spécialité 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s