Qu’est ce que la beauté naturelle ?

La beauté naturelle c’est prendre soin de soi au naturel. Il peut s’agir des produits qu’on utilise (sans produits chimiques par exemple) ou on peut même aller plus loin, de la conception qu’on se fait de la beauté (sans artifices par exemple). La beauté naturelle aurait donc un lien avec l’idée de minimalisme ou l’art de se focaliser sur l’essentiel, de simplifier sa vie, de revenir à un état naturel ?

Une routine soin naturelle

La beauté naturelle c’est prendre soin de soi avec des produits d’origine naturelle et non chimique. Dans un précédent article, je partageais mon amour des huiles végétales et eaux florales et ma routine de l’époque. Je souhaite vous partager ma routine actuelle faites essentiellement de produits bruts ou naturels. Ils sont plus respectueux de notre corps et par extension de notre santé. Je ne suis pas experte en la matière, et je n’ai pas non plus un visage sans imperfections, mais cette routine est rapide et agréable, et en cela elle me convient 🙂

Le matin

  1. Une douche au savon. La durée de vie d’un savon est très longue et cela permet de faire des économies d’argent, de déchet, et de charge mentale à penser à en racheter !
  2. Quelques vaporisations d’eau florale sur le visage à tapoter délicatement ou à laisser sécher. Chaque eau florale à des attributs spécifiques, à choisir donc en fonction de son type de peau ou de son état émotionnel du moment : certaines apaisent, d’autres donnent un coup de fouet, etc.)
  3. Un peu de gel d’aloé vera dans le creux de la main auquel ajouter quelques gouttes d’huile végétale pour un soin visage minute simplissime qui hydrate et nourrit. Le gel d’aloé vera est un ingrédient miracle qui peut aussi s’utiliser pour hydrater le corps, les cheveux. Il répare la peau après un coup de soleil ou sur une plaie. On peut même boire le jus d’aloé vera qui semble-t’il apporte d’autres bénéfices. A creuser !
  4. Pierre d’alun en guise de déodorant qui me convient parfaitement en terme d’efficacité mais il semblerait qu’elle soit défavorable pour la santé. J’ai aussi entendu dire qu’il y en avait plusieurs sortes et qu’une pierre d’alun 100% naturelle n’aurait pas les risques que celles de synthèse. En bref, cela fait quelques mois que je me questionne sur le sujet. Je n’ai malheureusement pas été convaincue de l’efficacité du déodorant fait-maison que je partageais dans cet article. Prochaine piste : tester un déodorant solide.
  5. Brossage des dents avec le dentifrice maison dont la recette a été partagée dans l’article citée juste au dessus. L’été, quand la chaleur fait fondre l’huile de coco présente dans le dentifrice, nous préférons utiliser un dentifrice solide, pour un confort d’utilisation.
  6. Démêlage des cheveux avec un peigne en bois. J’ai l’impression que le peigne est moins agressif que la brosse. Et le bois est une matière naturelle plus douce que le plastique pour la chevelure.

Le soir

  1. Nettoyage du visage avec le démaquillant solide de Pachamamaï. Je ne me maquille pas mais j’utilise ce produit pour me nettoyer le visage et j’ai l’impression que cela fonctionne bien. Il a un certain cout mais il dure si longtemps, plusieurs mois, voire un an ? Cela peut aussi faire office de cadeau, à rajouter à votre liste de Noël 😉
  2. Gel d’aloe vera sur le visage pour l’hydratation
  3. Brossage des dents

Ponctuellement

  • Les oreilles avec un oriculi : petit bâtonnet en bois réutilisable pour se nettoyer les oreilles
  • Les cheveux avec un shampoing solide :  j’ai remarqué qu’en espaçant les shampoings mes cheveux avaient de moins en moins besoin d’être lavés, ils restent propres plus longtemps. Apporter du soin c’est bien, mais cela crée une sorte d’accoutumance j’imagine, qui fait que cela déséquilibre peut être un peu le terrain ? Telle est la réflexion menée sur le « low soap » dans un article intéressant dont le lien est à la fin de cet article
  • Masque cheveux : quand j’en ai envie et que j’y pense, j’applique un peu d’huile végétale sur mes longueurs, que je laisse poser toute la nuit et que je rince avant mon shampoing le lendemain
  • Mains et lèvres : quand le besoin d’être nourris se fait sentir, j’utilise du beurre de karité
  • Corps : pour le corps j’utilise plutôt de l’huile végétale, plus facile à appliquer sur une grande zone
  • Gommage corps et visage au marc de café : recette simplissime (mélanger 1 cc de marc de café, 1cc de sirop d’agave et 1 cc d’huile végétale), soin efficace à utiliser avec modération car le marc de café a un grain assez gros qui pourrait être assez agressif si trop fréquent
  • Masque visage à l’argile : choisir l’argile qui convient le mieux à votre peau et le mélanger à une eau florale et laisser gonfler l’argile dedans quelques minutes puis appliquer sur le visage. Retirer le masque avant qu’il ne sèche

L’abandon du maquillage

Depuis un an ou deux je ne me maquille plus. A vrai dire, je ne me suis jamais réellement maquillée. A l’époque, je mettais du mascara noir pour le travail ou pour « me faire belle » le soir. Ce n’est pas que j’aimais l’idée de me maquiller, mais plus que je « complexais » de mes petits yeux aux cils clairs. Le mascara les faisait ressortir et me donnait l’air un peu plus âgée par la même occasion (j’ai beau avoir 30 ans, on me confond souvent avec une étudiante).

Si je me maquillais ce n’était donc pas par réelle envie. La flemme et la sensibilité de mes yeux ont fait que j’ai espacé les jours où je mettais du mascara. Au début, on m’a dit que j’avais l’air fatiguée. Un peu vexant mais finalement logique, j’avais habitué les gens à un visage qui n’est pas exactement celui avec lequel je suis née.

Puis au fur et à mesure, je me suis habituée à ce visage sans mascara, pour finalement ne plus sentir le besoin d’en mettre pour aller au travail ou en soirée. Je me plais désormais sans, malgré mes petits yeux au cils clairs.

J’ai malgré tout gardé mon tube de mascara, car à de rares occasions (qu’il s’agisse ou non d’une occasion festive ou officielle) je ressens l’envie d’en mettre. Voila à quoi devrait servir le maquillage : se maquiller par envie et non pour paraitre autrement ou répondre à un diktat de la femme soignée maquillée.

J’ai aussi conservé quelques rouges à lèvre. C’est la même idée que celle précédemment explicitée.

Et pour le vernis, dont j’étais fan, j’ai opté pour la simplicité : je trouvais vraiment cela joli sur les mains et particulièrement sur les pieds. Mais je ressentais finalement plus de contraintes que de plaisir, à l’idée de le mettre, de le laisser sécher pour finalement le voir s’écailler quelques jours après. Alors je n’en mets plus. Je continue de trouver cela très joli sur les autres. Mais moi je me porte mieux sans 🙂

Le confort

Être bien dans ses baskets ! Un expression qui est devenue ma devise. Mon but désormais, pour me simplifier la vie et me sentir au mieux dans mon corps, dans mes vêtements, dans mes chaussures, etc., c’est de miser sur le confort. Attention, cela ne veut pas forcément dire sans style. Quoi qu’il s’agisse d’une notion relative à chacun.

Vêtements : le confort est un nouveau critère quand je tri mes vêtements ou souhaite m’en procurer de nouveau. Qu’il s’agisse des matières, de la taille, de la coupe, tout cela à son importance. Exit un pull qui gratte, une jupe trop courte, un pantalon à la taille trop serrée. Je veux être à l’aise pour ne pas être entravée dans mes mouvements. Je veux être à l’aise pour vivre et libérer ce qu’il y a en moi (émotions, idées, etc.).

Chaussures : dans la même idée que celle du mascara, par « besoin » de paraitre plus âgée ou pour « me faire belle », j’ai eu une petite collection de chaussures à talon pour le travail ou les soirées. Dont je me suis largement séparée. Je suis mieux à plat et les fois où je m’érige sur quelques centimètres, c’est parce que j’en ai vraiment envie et pas parce que je pense que je dois le faire.

Bijoux : un élément qui peut être à la fois artifice contraignant et à la fois souvenir attachant. J’ai fais le tri dans mes bijoux, j’ai gardé mes préférés : ceux qui me correspondent le plus, ceux qui sont agréables à porter. Et finalement, je porte toujours les mêmes (je pourrais donc encore re-trier ;)) !

Parfum : j’ai longtemps été fidèle à un parfum, dont j’adorais l’odeur et qui constituait à mes yeux mon identité. Puis j’ai fini par ne plus le sentir sur moi, je m’étais habituée à cette odeur. Et j’ai compris qu’il n’était pas idéal de l’appliquer directement sur la peau, alors j’en mettais plutôt sur mes vêtements. Et finalement, aujourd’hui je n’en porte plus. Je ne sais pas si les deux points précédents ont un lien, en tout cas j’ai complètement perdu le besoin de me parfumer. Et pourtant j’adore sentir ceux de mes proches !

Et l’épilation ?

On voit de plus en plus de femmes qui ne s’épilent plus. Et je trouve cela remarquable. Parce que moi j’aimerai ne plus le faire car cela me simplifierait la vie. En effet, j’ai souvent la flemme à l’idée de penser à m’épiler. Mais je continue car je ne trouve pas cela jolie sur moi d’avoir des poils. Et pourtant cela ne me dérange pas sur les autres. Alors j’en viens à la conclusion que je n’assume peut être pas d’avoir des poils aux yeux de la société mais qu’au fond de moi que je préfèrerai ? C’est un sujet avec lequel je ne suis pas encore bien en phase : la route est longue !

En définitive, ma réflexion sur la beauté naturelle revient à cela : être en phase avec soi même. Faire les choses parce qu’on en a vraiment envie et pas parce qu’on croit qu’on nous les dicte. Il faut un certain temps pour sortir d’une norme dont on n’avait pas conscience, qu’on pensait venir de nous. Tester de vivre « avec » ou « sans » : voir comment on se sent. Après cela devient naturel si on est convaincu.

La beauté naturelle serait donc aussi de faire les choses par envie, consciemment : naturellement.

Pour en lire plus sur le sujet :

 

 

2 réflexions sur “Qu’est ce que la beauté naturelle ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s