Potions magiques pour les nuls ou la cosmétique maison et naturelle

Je vous propose aujourd’hui de devenir apprenti sorcier et d’élaborer de très simples mixtures !

Quand on opte pour un mode de vie visant à réduire ses déchets et son impact négatif sur l’environnement, on comprend vite que le fait maison est un « cap à passer ». On pense au début que c’est fastidieux et qu’il nous faut du temps pour faire les choses nous même. Point du tout ! Je vous montre dans cet article que :

  • Non seulement le fait maison réduit les déchets car on réutilise le même contenant à chaque fois qu’on renouvelle notre recette. Et on peut choisir un contenant plus éco-friendly, comme le verre par exemple
  • Cela coute moins cher car il s’agit souvent de matières premières basiques achetées « en gros » qui nous servent dans différents produits
  • C’est très marrant à faire, une belle activité à partager et quelle fierté d’utiliser ce qu’on fabrique
  • On applique des produits bien plus respectueux de notre peau, sans perturbateurs endocriniens
  • C’est plus simple qu’on ne l’imagine, juste de l’assemblage
  • Et enfin, cela prend aussi beaucoup moins de temps qu’on ne le pense ; on ne réitère pas l’opération tous les jours, ces produits s’utilisent en petite quantité, à refaire une fois par mois voire tous les 2/3 mois, 5 minutes de préparation maximum pour chaque produit

Dentifrice goût coco

J’ai testé cette recette dernièrement lors d’un atelier à la Maison du Zéro Déchet (un lieu super dédié aux sujets du ZD avec une programmation de conférences et d’ateliers, ainsi qu’une boutique). Je l’utilise donc depuis peu mais je suis déjà conquise ! Et mon copain encore plus : il m’a même dit avoir l’impression de manger un gâteau tellement le dentifrice sent bon la coco !

  • 2 cuillères à café d’huile de coco
  • 1 cuillère à café maximum de bicarbonate alimentaire (ou moins si sensible)
  • 2 cuillères à café d’argile blanche
  • Facultatif : 4 à 5 gouttes d’huiles essentielles de citron ou tea tree ou menthe poivrée (à proscrire si vous êtes enceinte ou allaitante)

Commencez par travailler l’huile de coco en la mélangeant dans un bol afin de l’assouplir. Plus il fait froid, plus elle sera solide. Puis ajoutez les autres ingrédients et mélangez pour obtenir la consistance d’un yaourt. Ajoutez l’huile essentielle à la fin si souhaité.

Versez dans un contenant idéalement en verre, au préalable lavé et stérilisé / désinfecté (stérilisé au bain marie ou désinfecté avec de l’alcool à 70°). La recette remplie un petit contenant en verre, tel qu’un pot de confiture de « dégustation ». Petit par la taille, mais durable dans l’utilisation car je pense que cela tient un bon mois. Mouillez la brosse à dent, prélevez avec une petite quantité du produit et brossez.

Déodorant crème

Cette recette vient également de l’atelier de la Maison du Zéro Déchet. On retrouve également la merveilleuse odeur de coco, ainsi que l’efficacité du bicarbonate (alimentaire). D’ailleurs, ces 2 produits sont souvent déjà dans nos foyers ou s’ils ne le sont pas encore sachez qu’ils peuvent être multi-usages : cuisine et cosmétique pour l’huile de coco, ménage et cosmétique pour le bicarbonate. L’idée du zéro déchet est d’avoir peu de choses mais les bonnes choses, celles qui servent à plusieurs usages. Les autres ingrédients de la recette le prouvent encore.

  • 2 à 3 cuillères à café d’huile de coco
  • 1 cuillère à café de beurre de karité
  • 1 cuillère à café maximum de bicarbonate alimentaire (ou moins si sensible)
  • 2 cuillères à café de fécule (mais, pomme de terre)
  • Facultatif : 3 à 4 gouttes huiles essentielles de palmarosa et/ou lavande (à proscrire si vous êtes enceinte ou allaitante)

Commencez par travailler l’huile de coco en la mélangeant dans un bol afin de l’assouplir. Plus il fait froid plus elle sera solide. Puis ajoutez le beurre de karité et mélangez. Et enfin les autres ingrédients et mélangez. Ajoutez l’huile essentielle à la fin si souhaité.

Versez dans un contenant idéalement en verre, au préalable lavé et stérilisé / désinfecté (stérilisé au bain marie ou désinfecté avec de l’alcool à 70°). Placer une demi-heure au frigo puis laissez ensuite dans la salle de bain. La recette remplie également un petit contenant en verre, tel qu’un pot de confiture de « dégustation ». J’imagine que le pot de déodorant tient encore plus longtemps que le dentifrice car c’est un déodorant « crème », une toute petite quantité du produit suffit à recouvrir les 2 aisselles afin de faire pénétrer le déo.

Masque visage (recette la plus facile)

Cette recette est la seule de la liste pour une utilisation ponctuelle. Elle ne se conserve pas, aussi il faut préparer uniquement la dose pour une pose. C’est une esthéticienne de la Réunion faisant tous ses soins elle-même qui m’a donné la recette, adaptée à ma peau sensible, mais des alternatives pour tous les types de peau sont possibles.

  • Argile (argile rose pour les peaux sensibles mais vous pouvez aussi utiliser l’argile verte ou blanche, en fonction de votre peau. De nombreux articles sur Internet pourront vous renseigner ou un professionnel dans un magasin spécialisé tel que Aromazone ou boutique indépendante)
  • Eau florale (à choisir en fonction de votre type de peau. Il en existe une multitude, j’utilise celle de rose, qui convient bien aux peaux sensibles. L’eau de fleur d’oranger est aussi un délice, à réutiliser également en cuisine)
  • Facultatif : Huile essentielle (de citron souvent pour moi pour ses propriétés tonique et antiseptique. Elle se réutilise aussi en cuisine. Mais on peut imaginer beaucoup d’autres huiles essentielles ayant des bénéfices pour son type de peau, voire aucune également si vous êtes enceinte, allaitante ou si vous n’avez pas d’huiles essentielles)

Dans un petit bol, ajoutez une ou deux cuillères à café d’argile, puis versez l’eau florale afin d’obtenir la consistance qui vous convient (pas trop liquide afin de pouvoir l’appliquer facilement, je dirai « crémeuse »). Ajoutez 1 goutte d’huile essentielle si souhaité. Mélangez.

Appliquez en couche épaisse sur votre visage et laissez agir. Commencez à rincer à l’eau tiède dés que cela commence à sécher (moins de dix minutes en général). Une fois votre visage rincé, le sécher avec une serviette propre. Votre peau est douce, purifiée et vos pores sont resserrés !

Eau micellaire nettoyante

Enfin, je partage ici la recette d’une eau micellaire que je n’utilise plus actuellement (testant le démaquillage uniquement à l’huile) mais que j’aime beaucoup. J’ai découvert cette recette dans un atelier d’une petite boutique de produits bios et naturels (notamment pour les DIY), avec une super patronne.

J’apprends à l’instant, en voulant vous indiquer le lien de la boutique, qu’elle a dû fermer… Et pourtant le marché est prometteur quand on voit le monde dans les boutiques Aromazone. Note pour moi-même et à ceux de passage : toujours privilégier les petites boutiques, leur survie dépend de nous.

Je ferme cette triste parenthèse pour en revenir à la recette. Elle est très simple à réaliser, même si elle comporte une liste de produits plus « spécialisés ». Je les avais trouvé dans cette boutique mais ils sont disponibles dans n’importe quelle boutique permettant de réaliser ses cosmétiques maison. Ils sont peu chers et on en utilise de très petites quantités à chaque fois, les flacons durent très longtemps.

  • 58g d’eau minérale (pas terrible, on achète une bouteille d’eau, même si elle dure assez longtemps. Je pense qu’on pourrait la remplacer par uniquement de l’hydrolat)
  • 30g d’hydrolat (= eau florale) de votre choix (par exemple 10g de bleuet et 20g de rose, en fonction de ce que vous avez déjà chez vous et de votre type de peau)
  • 2g de glycérine (hydratant)
  • 4g de tensioactif mousse de sucre (moussant)
  • 20 gouttes de conservateur cosgard (conservateur)

Ajoutez les ingrédients un à un dans un bol en mélangeant régulièrement. Vous pouvez vous servir de votre balance de cuisine pour les mesures. Ajoutez en dernier le conservateur cosgard. Versez le liquide dans un flacon de 100ml en moyenne, au préalable lavé et stérilisé / désinfecté (stérilisé au bain marie ou désinfecté avec de l’alcool à 70°). Apporte fraicheur à votre routine beauté, en plus de son action nettoyante et démaquillante !

——————————————-

Bonus !

Vous trouverez quelques enseignes où vous procurer ces matières premières, certaines se trouvent même directement en supermarché (huile de coco, fécule, bicarbonate) :

  • La plus célèbre : Aromazone (des boutiques physiques à Paris et Lyon)
  • Pour les cosmétiques maison et bien plus encore : Greenweez
  • De qualité mais moins d’ingrédients DIY « spécialisés » : Onatera
  • Les magasins bios pour les hydrolats, les huiles essentielles, l’argile, beurre de karité, huile de coco, fécule, bicarbonate
  • Les enseignes indépendantes, petites boutiques de quartier spécialisées dans les cosmétiques maison ou produits naturels

Mes conseils pour les ustensiles :

  • J’ai succombé au début à l’achat d’un petit fouet et d’un petit bol en inox mais avec du recul un bol de cuisine en bois, verre ou inox et une cuillère à dessert font très bien l’affaire
  • Pour les contenants, les bocaux de récup marchent bien pour le dentifrice et le déo mais pour l’eau micellaire je conseille un flacon spray ou pompe, soit d’un produit terminé à réutiliser, soit à acquérir, en verre idéalement (disponibles sur les sites pré-cités)

Assemblez, mélangez, appliquez : Abracadabra ! Votre peau est transformée !

 

12 réflexions sur “Potions magiques pour les nuls ou la cosmétique maison et naturelle

  1. Ping : Le vrac : la solution pour réduire ses déchets – Promenade Minimaliste

  2. Ping : Zéro déchet et Minimalisme : décomplexer, ne pas culpabiliser – Promenade Minimaliste

  3. Ping : Huiles végétales et eaux florales ou comment simplifier sa routine soin – Promenade Minimaliste

  4. Ping : Comment le minimalisme nous fait renouer avec la créativité – Promenade Minimaliste

  5. Hej Mercredi

    Je ne fais pas de cosmétiques ou de produits ménagers maison parce que je n’aime pas devoir acheter plein de produits, des poudres, des huiles… Et me retrouver avec plein de flacons et pots dans un coin pour pouvoir faire une bouteille de quelque chose… Je n’ai pas la place dans mon petit appartement, et en plus je n’ai pas envie de m’encombrer avec tout ca, et peut-être ne jamais finir certaines bouteilles…
    Par contre, je participe de temps en temps a des ateliers comme ca je repars avec seulement le produit fini !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s